Dans une déclaration politique rendue publique ce mardi 30 Juin 2015 lue par la secrétaire générale Eve Bazaiba Masudi,en réaction au discours du chef de l’État à l’occasion de la fête de l’indépendance, le MLC réitère son refus de la tenue du dialogue politique voulu par Joseph Kabila en violation des ses propres engagements souscrits devant le Peuple Congolais en terme du respect du mandat présidentiel contenu dans la constitution. En outre, le MLC reste ouvert à toutes discussions dans le cadre de la tripartite avec la CENI pour l’amélioration du processus électoral susceptible de favoriser la tenue des élections transparentes et crédibles selon le vœu de la population congolaise….