Les femmes leaders représentant tous les horizons de la société congolaise ont organisé, ce lundi 19 février à Kinshasa, un événement afin de souhaiter la bienvenue à la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC.

C’était une cérémonie grandiose de réception de son excellence Madame LEILA ZERROUGUI, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies. Etaient présents à cette cérémonie les femmes leaders congolaises au nombre desquelles on peut citer la Ministre du genre, enfant et famille, Madame Chantal Safou Lopusa, l’honorable Eve Bazaiba MASUDI, Présidente de la LIFCE et l’une des femmes pionnières du Réseau des Femmes Leaders Africaines/Section RDC, Madame Marie-LouiseMwange, Madame Marie-Madeleine Kalala et la liste n’est pas exhaustive.

L’ONU/femmes y était valablement représentée, de même que plusieurs femmes de la société civile, des associations féminines, des regroupements des jeunes femmes et un nombre représentatif des femmes maraichères ainsi que des femmes entrepreneures.

Après la série d’allocutions programmées prévues pour la circonstance, les femmes congolaises ont offert des cadeaux à leur invitée et l’ont promis un soutien total étant donné l’importance de l’organisation qu’elle dirige en cette année électorale en République Démocratique du Congo.

La LIFCE qui y était valablement représentée par sa présidente, l’honorable Eve BAZAIBA MASUDI, et quelques membres. Les membres de cette structure ont souhaité la bienvenue à Madame LEILA tout en lui rassurant de leur accompagnement dans la sensibilisation des femmes pour les prochains scrutins afin que vivent la paix et la stabilité en République Démocratique du Congo avec l’appui de la MONUSCO.

Joignant sa voie à celles des autres femmes Leaders, la Présidente de la LIFCE a souhaité dans son allocution la bienvenue à la Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations en RDC et a émis le vœu de voir son mandat couronné par la réussite. Elle a tenu à souligné que c’est une fierté pour la femme africaine en général et la congolaise en particulier, car c’est la toute première fois dans l’histoire des Nations Unies qu’une plus grande mission de maintien de la paix, en l’occurrence la MONUSCO soit dirigée par une femme. Les femmes congolaises devraient en tire toutes les bénéfices.

Madame LEILA n’a pas manqué de mot pour remercier les organisateurs en particulier et les femmes congolaises en général. Elle a souligné que cet accueil n’est rien d’autres que le soutien pour dire qu’elle doit réussir parfois là où les hommes n’ont pas réussi. Et surtout que les défis à relever sont nombreux.

Professeur de son Etat, la Représentante du SG des Nations Unies a lancé un message à la Jeunesse féminine, en promettant de ne pas oublier les jeunes filles qu’elle va soutenir jusqu’au bout. Elle a promis également de soutenir et de travailler avec la femme congolaise jusqu’à la fin de son mandat.

Jeanine KAZAL/LIFCE